Photo : Juliette Mantrand, Isabel da Rocha, Marie Waquez et l’équipe de Studio Zef en direct de la journée de clôture du festival Va jouer dehors !, au théâtre du Grand Orme à Feings, le 27 août 2017. Crédits : Quantin Alchamolac pour Va jouer dehors !

 

Dimanche dernier, l’équipe de Studio Zef était en direct du Théâtre du Grand orme, à Feings, pour une édition spéciale de Feuilles vives à l’occasion de la journée de clôture du festival Va jouer dehors !

Le thème : les lieux de culture en milieu rural. Le théâtre du Grand orme, qui nous accueillait ce dimanche, est le siège de la Compagnie du Hasard depuis 2004. Créée à Blois en 1977, cette compagnie professionnelle a dû adapter une ancienne ferme à ses besoins, et adapter ses pratiques à son nouveau milieu rural. Notre émission spéciale débute par une interview de Danièle Marty – directrice artistique de la Compagnie du Hasard – et de Marie Wacquez – chargée de développement du Théâtre du Grand orme, et organisatrice de Va jouer dehors ! Cette interview a été réalisée en compagnie de Lolita Voisin, maître de conférence à l’INSA-École du paysage de Blois.

 

01 Danièle Marty et Marie Wacquez sur le Théâtre du Grand orme et la Compagnie du Hasard

Téléchargement


 

Cette deuxième édition du festival Va jouer dehors ! s’achève avec une journée intitulée « La musique en partage : à la croisée des cultures ». Gertrudis Vergara-Veliz (chant) et Luce Courceulles (harpe) ouvrent l’après-midi avec un concert consacré à la musique baroque en Amérique latine. Un programme surprenant, dont les deux musiciennes sont venues nous parler.

Luce Courceulles (gauche) et Gertrudis Vergara-Veliz (droite) sur le plateau de Feuilles vives. Crédit photo : Quantin Alchamolac pour Va jouer dehors !

Luce Courceulles (gauche) et Gertrudis Vergara-Veliz (droite) sur le plateau de Feuilles vives. Crédits : Quantin Alchamolac pour Va jouer dehors !

 

02 Gerdrudis Vergara-Veliz et Luce Courceulles sur la musique baroque en Amérique latine

Téléchargement

Ensuite, les demandeurs d’asile du Cada ont, à tour de rôle, interprété des chansons de leur choix devant le public du festival, accompagnés par Redouane Zaaraoui (oud). Brésil, Sierra Leone, Afghanistan… Un spectacle sous forme d’impromptu aux couleurs variées.

Enfin, l’ensemble Canticum Novum est venu clore cette journée. Sur le plateau, Emmanuel Bardon nous raconte sa démarche artistique, d’enracinement dans son environnement et d’ouverture vers l’extérieur. Fondateur de l’École de l’oralité, à Saint-Étienne, il souhaite remettre la culture au cœur de la vie des quartiers les plus défavorisés.

 

03 Emmanuel Bardon sur Canticum Novum et l’École de l’oralité

Téléchargement


 

Ces cinq heures de direct se sont achevées par une table ronde réunissant Juliette Mantrand – fondatrice de la compagnie Jean & Faustin -, Isabel da Rocha – organisatrice du festival H₂O – et bien sûr Marie Wacquez – organisatrice de Va jouer dehors ! et chargée de développement du théâtre du Grand orme. Je suis là encore accompagné de Lolita Voisin, qui apporte son regard de paysagiste à cette discussion, sur le thème des lieux de culture en milieu rural. A écouter ici :

 

04 Juliette Mantrand, Isabel da Rocha, Marie Wacquez et Lolita Voisin sur les lieux de culture en milieu rural

%d blogueurs aiment cette page :