Photo : le collectif Dérive fabrique une table de pique-nique géante aux Ponts d’Arian, en juillet 2017 à Tour-en-Sologne. Crédits : Nicolas Patissier pour Studio Zef.

 

Pour cette première émission de septembre, on revient, comme promis, sur « l’Odyssée Grand Chambord » du collectif de paysagistes et d’architectes Dérive. Un collectif dont nous vous avions déjà parlé en juillet dernier, lors de notre émission sur les PLUi.

Nous avions laissé le collectif Dérive en avril dernier, à l’issue de réunions publiques où il était question de leurs futurs chantiers sur le territoire de la communauté de communes du Grand Chambord. Leur premier chantier a été réalisé en juillet sur le site des ponts d’Arian à Tour-en-Sologne, au bord du Beuvron : une terrasse prolongée par une longue table de pique-nique, et par des hamacs tendus au-dessus de la berge (photo).

C’est sur le déroulement de ce chantier que nous revenons aujourd’hui, et sur la démarche originale du collectif Dérive : participation des habitants à la conception et à la réalisation, adaptation aux exigences du site et aux ressources disponibles localement. Cette démarche, portée par la communauté de communes, est également l’occasion de voir comment ces collectivités locales valorisent, sinon inventent de toutes pièces, une identité territoriale pour susciter l’intérêt et l’adhésion des habitants à leur action.

Le collectif Dérive poursuit son action sur le Grand Chambord avec un deuxième chantier participatif dès ce mois-ci. Ce sera à l’étang de Montperché sur la commune de Neuvy, à partir du 20 septembre prochain.

 


Petit diaporama des derniers jours du chantier :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Et l’émission en podcast :

%d blogueurs aiment cette page :