Cette semaine, l’actualité chaude des luttes sociales et environnementales est au rendez-vous sur la place publique.

Avec l’abandon tant attendu du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, se posent de nouvelles questions : comment le mouvement va réussir à se mobiliser pour la seconde partie de leur objectif : rester un espace vivant, alternatif et libre ?

La question est cruciale pour les habitants de la ZAD, en particulier pour les nouveaux installés, arrivés depuis la création de la « Zone à défendre » en 2009, mais aussi pour le reste du mouvement : associations, comités locaux.

Pour en discuter, je suis accompagné de Véronique et nous recevons Céline Desprez, membre du comité NDDL 41 et Camille, qui a habité 4 ans sur la ZAD.

Avec eux, nous ferons un rappel historique, en particulier sur les dix dernières années, puis nous discuterons des pistes d’action pour que vive la ZAD.

Le site du comité local NDDL 41

Des informations sur le rendez-vous du 10 février


Sélection musicale :

Janko Nilovic – Blue Stone (générique)

Wells Fargo – Watch Out