A chaque changement de saison, quelque chose change et La moindre des choses elle aussi, change de forme, toujours pour faire entendre de petites choses où se mêlent documentaires, discussions et écriture. Jeux de voix, jeux du temps, entre voix enregistrées qui résonneraient avec celles des invités.

Cette fois, en compagnie de Caroline, un temps infirmière à la clinique psychiatrique La Borde et maintenant comédienne, nous écrivons une discussion éphémère sur l’idée de vivre au quotidien et de prendre soin. Des petits riens en somme.

La clinique de la Borde est une aventure exemplaire de la psychiatrie institutionnelle, fondée en 1953 par le Docteur Jean Oury, et dans laquelle Félix Guattari, passeur entre univers jusque-là séparés, eut grande place.

Il existe un documentaire de Nicolas Philibert sur la pièce de théâtre du 15 août 1995 à la Borde, documentaire qui porte le doux nom de La moindre des choses.

Caroline est comédienne à la compagnie du Divan, à la Ben Compagnie et à la compagnie Jean et Faustin.

A la voix contemporaine de Caroline, se mêle la voix de Mireille, enregistrée en 2015.