Pour les indiens d’Amazonie, la nature n’existe pas ; on ne trouve aucun concept équivalent dans leur façon de penser le monde. Comment s’inspirer de l’animisme amazonien – où les plantes et les animaux sont considérés comme des partenaires sociaux – pour enrichir notre regard sur notre environnement ?

Une tentative de réponse en bande dessinée.

Avec Alessandro Pignocchi, chercheur en sciences cognitives et philosophie de l’art, auteur de bande dessinée, une discussion animée par Olivier Gaudin & Sébastien Lemaire, enseignants de l’École de la nature et du paysage.