En rupture avec le bebop, le cool jazz s’est développé dans les années 50 , entre-autre en Californie, d’où le nom de West coast.