En ce mois de Janvier, Pour casser un peu la routine,

J’ai décidé de faire une émission spéciale autour d’un personnage, figure emblématique de la scène Rock indé, j’ai nommé Steve Albini !

C’est aussi l’homme de l’ombre que l’on retrouve aux manettes d’un bon paquet d’albums. Depuis la fin des année 80, l’enregistrement studio et la prise de son sont ses activités premières.

Reconnaissable entre mille par ses productions marquées par son rock brutal et à la fois minimaliste, Steve Albini a joué un rôle influent dans la scène américaine indépendante des années 80 – 90, en introduisant des sonorités venues de la musique industrielle.

Il a largement contribué à poser les jalons du noise rock . Son inventivité, son intransigeance, son éthique et sa technique du son en font l’un des personnages-clef du rock indépendant.

Il a collaboré entre autres avec des groupes comme Mogwaï, Low, Tortoise, Manic Street Peachers, Helmet, the Wedding Present, Dionysos, Jimmy Page & Robert Plant, Jon Spencer Blues Explosion, Pixies, The Breeders, PJ Harvey ou Nirvana…

Bonne écoute et à bientôt sur les ondes de Studio ZEF !

Mathias.


Play List :

Pixies : « Where is my mind ? » – Album : Surfer rosa

Jon Spencer Blues Explosion : « Bernie » – Album : ACME

Shellac : « You Came in Me » – Album : Dude Incredible

Neurosis : « water is not enough »  – Album : Given to the rising

the Jesus Lizard : « Puss » – Album : Liar

PJ Harvey : « Missed » – Album : Rid of me

Scout Niblett : « The Calcination of Scout Niblett »

The Ex : «  Town of Stone » – Album : Dizzy Spells

Godspeed You ! Black Emperor : « Motherfucker=Redeemer, part 2 » – Album : Yanqui u.x.o.

High on Fire : « Silver Back » – Album : Blessed Black Wings

Nirvana : « Serve the servants » – Album : In Utero