Où il est question de pseudos et d’hétéronymes, de polars et de cochon, de possible plein emploi  et  de fado de l’âme.

Dans la librairie ce mois ci : Fernando Pessoa  » je suis le gardien du troupeau », « le penseur », l’amour », » on le dit? »

« Le plein emploi c’est possible » Notes de la Fondation Coppernic Ed. Syllepse 2016

et dans la discothèque… Miles Davis « bo ascenseur pour l’échafaud »,  The Liminanas « Prisunic »,  Lura  » Bida mariadu »