Cette semaine, l’actualité politique est à l’honneur sur la place publique.

Avec ce nouveau texte qui donne des pouvoirs étendus à l’administration pour contrôler, arrêter et assigner à résidence des individus suspectés de terrorisme, l’état français a fait rentrer dans le droit commun des mesures d’exception de l’état d’urgence.

Face à cela, l’opinion publique laisse faire, inerte voire complice.

Pourtant, le terme de terrorisme est sujet à interprétation…

Dans cette émission, nous prendrons le temps d’analyser la séquence historique dans laquelle nous vivons actuellement depuis les premiers attentats de janvier 2017.

Et nous nous interrogerons sur les dangers qui pèsent sur les libertés individuelles et collectives liées aux décisions des gouvernements face à la violence.

Invités :

Florent Grospart, membre d’ATTAC 41

Benoit Goldschmidt, groupe local de Blois d’Amnesty International

Pour aller plus loin :

Le groupe local d’Amnesty de Blois

Le rapport 2016/2017 d’Amnesty sur la situation française


Sélection musicale :

Générique : Janko Nilovic – Blue Stone

A Tribe Called Quest – We The people

Budos Band – Shattered Winds