Sous l’occupation les zazous, amateurs de swing, défiaient le régime de Vichy et les autorités Allemandes.