Sixième émission de Backstage, sur les années 1990-1993. Après quinze ans d’existence, Iron Maiden rentre dans une période de déclin. Le guitariste Adrian Smith quitte le groupe à l’aube de la décennie 1990, mettant ainsi fin à sept ans de stabilité pour le groupe en termes de personnel.

Adrian Smith est mécontent du changement stylistique brutal qui voit Iron Maiden abandonner le heavy metal sophistiqué qu’il a construit tout au long des années 1980, pour retourner à un son plus brut et des compositions plus directes. Les albums No Prayer For The Dying (1990) et Fear Of The Dark (1992) marquent une nette baisse de créativité par rapport à leurs sept grands frères de la décennie précédente.

Commercialement, Iron Maiden perd du terrain aux États-Unis, mais reste très populaire en Europe. Ce n’est vraiment qu’à partir de la deuxième moitié des années 1990 que le groupe va passer au deuxième plan de la scène rock mondiale. En 1993 en effet, c’est le chanteur Bruce Dickinson qui plie bagage pour se focaliser sur une fructueuse carrière solo.

Après douze ans et sept albums de continuité vocale, Iron Maiden aborde 1994 dans le flou total… Mais on garde ça pour le mois prochain.

La tracklist, c’est ici :

 

Pour réécouter et télécharger l’émission, c’est là :